Corse-Matin

La presse en parle - demi-finale de Corte - 28/04/2014

Les demi-finales des Trophées Caractères ont livré leur verdict

Apres avoir reçu une réunion du jury le 3 avril dernier la faculté de droit de Corte a accueilli les demi finales des Trophées Caractères organisés par la mutuelle Solimut. L’objectif de ce concours est de récompenser les initiatives solidaires et les demarches altruistes dans le milieu professionnel. Pour cette première édition, trente-cinq projets ont été présentés au niveau national dont huit en Corse soit « un excellent pourcentage" explique Alice Darmon chargée de communication des Trophées. Au total trois catégories sont représentées, les entreprises de moins de cinquante salariés, celles de cinquante à cinq cents et les structures comptant plus de cinq cents employés.

En Corse c’est tout d’abord Aiutu Studientmu qui a été récompensée dans la première catégorie. L’association étudiante oœuvre depuis 2004 pour l’aide à la précarité étudiante « L’initiative est l’ouverture d’une épicerie solidaire qui distribue denrées alimentaires et produits de première nécessité pour les étudiants en difficulté » confie Alice Darmon.

L’association Belles et Battantes fondée par Simone Rimeri Grimaldi a également été plébiscitée pour la catégorie cinquante à cinq cents employés. La structure a pour vocation d’accompagner les femmes atteintes du cancer dans le domaine de la beauté et du bien être pendant et après la maladie Des soutiens sociaux moraux esthétiques et financiers sont apportés aux femmes atteintes ou ayant été atteintes de la maladie.

En lice pour la finale nationale à Marseille

Pour la dernière catégorie c’est l’ADMR (aide a domicile en milieu rural) de Corse du Sud qui l’a emporté. La mission principale de l’association est l’accompagnement au plus près des personnes âgées « Une initiation a la langue corse a été mise en place. Celle-ci constitue bien souvent la langue maternelle voire l’unique langue parlée des personnes âgées en milieu rural ».

Les trois lauréats insulaires se qualifient ainsi pour la grande finale nationale qui aura lieu sur le Vieux-Port de Marseille le 19 juin aux côtés de quinze autres vainqueurs régionaux « Un reportage sera également effectue sur chacun d’entre eux et sera visible sur notre site puis projeté sur un grand écran le jour de la finale. Ce sera au public d’élire son vainqueur. » Outre le prix du public les finalistes seront soumis au vote du jury national qui se tiendra dans les locaux du journal Libération à Paris.

ARNAUD POCGI