Libération

Libération
La presse en parle - Finale de Marseille - 20/06/2014

Trophées Caractères : les lauréats de la finale marseillaise
Hier, à Marseille, se tenait la finale des Trophées Caractères, récompensant les meilleures initiatives solidaires au travail.

Libération est partenaire de la première édition des Trophées Caractères, prix des initiatives solidaires au travail. Organisés par les mutuelles Solimut, ils s’adressent à tous les salariés, quel que soit le poste qu’ils occupent. Dans un contexte de crise mettant à mal l’emploi, il s’agit d’inciter à l’entraide et la générosité. Jeudi, à Marseille, la finale récompensait les trois plus belles initiatives, le lauréat du public, ainsi que les coups de cœur Libération et Solimut. Palmarès.

LES 3 PRIX DU JURY

Aiutu Studientinu
Dans la catégorie des organisations de moins de 50 personnes, c’est l’association Aiutu Studientinu, représentée par Christian Franchi à Corte, qui s’est vue récompenser pour son action altruiste. Suite à une prise de conscience collective de la montée de la précarité dans le milieu estudiantin, une épicerie solidaire a été créée sur le campus de l’Université de Corse pour distribuer gratuitement des produits alimentaires et de l’équipement ménager.

Société SAEME Source Badoit
Christophe Germain, opérateur de production chez Badoit, a bénéficié de dons de RTT qui lui ont permis de rester auprès de son fils en fin de vie. Le prix du jury valorise dans le même temps son association «D’un papillon à une étoile», visant à combler le vide juridique en matière de dons de RTT et de congés dans les entreprises. Afin que d’autres puissent tirer profit, comme lui, de la générosité de leurs collaborateurs et de plus de temps avec leurs enfants malades…

CGT Goodyear Amiens
Dans le cadre de l’accord de fin de sept années de conflit entre les salariés de Goodyear et la direction, la CGT a obtenu le lissage des indemnités et des primes de licenciement, assurant aux salariés récemment embauchés de ne pas partir avec presque rien. Ce prix met à l’honneur une organisation de plus de 500 personnes.

LE PRIX DU PUBLIC

Turbomeca (groupe Safran)
A l’instar de Christophe Germain chez Badoit, Eric Mimiague a bénéficié d’un élan de solidarité de la part des salariés de son entreprise, avec des dons de RTT lui permettant de rester auprès de son enfant gravement malade. La direction de Turbomeca a non seulement cautionné cette action, mais aussi organisé «un crédit d’absences» pouvant être utilisé en cas de besoin. C’est le public qui a décidé de mettre à l’honneur cette initiative.

LE COUP DE CŒUR DE LIBÉRATION

LinkByNet
Libération décerne un prix spécial à Anne Fringant, représentante du service des ressources humaines de LinkByNet, pour le dispositif de «l’arrondi sur salaire». Mis en place depuis quelques semaines, il permet aux salariés de l’entreprise de participer à des dons en faveur de quatre associations qu’ils ont eux-mêmes sélectionnées. La démarche a déjà remporté un franc succès.

LE COUP DE CŒUR DE SOLIMUT

Sacfom
Olivier Réthoré, ancien salarié Sacfom, reçoit la mention spéciale «coup de cœur de Solimut», pour l’initiative qu’il partage avec Pascale Vénuat. Ils ont créé, suite à la fermeture de leur entreprise (Buro+ et Hyperburo), une plateforme de compétences qu’ils continuent de gérer et de promouvoir, pour aider leurs anciens collègues à retrouver un emploi.

Voir l'article et les films sur www.liberation.fr